· 

5 conseils pour choisir son artisan

la recommandation

Quand on a des travaux à faire, on est souvent tentés d'en parler autour de soi pour se faire recommander quelqu'un; c'est une bonne idée, et le c'est le premier conseil que nous pouvons donner. Faire marcher son réseau est un système qui fonctionne bien. Pas question cependant d'y aller les yeux fermés : regardez ce qui a été fait, rencontrez l'artisan. On a tous des niveaux d'exigence différents, et des personnalités différentes également. Ce qui a bien marché pour certains ne marchera pas forcément pour d'autres.

 

la communication

Rencontrer l'artisan, lui expliquer votre projet, voir quelles solutions il propose sont autant de choses dont il faut parler au départ. Prenez du recul par rapport à l'attitude de l'artisan : est-il resté en retrait ? Apporte-t-il des solutions ? Est-ce que le courant est bien passé ? Avez-vous l'impression qu'il vous ait compris ? Une fois l'artisan rencontré, il faut se poser ces questions. L'humain est primordial dans un projet, il faut que le courant passe entre vous et que l'artisan semble savoir de quoi il parle.

le devis

Il doit être le plus détaillé possible; en effet, un devis trop vague, trop imprécis, sera une source de conflits au moment de la réalisation des travaux et... des plus-values en perspective par rapport au prix annoncé. N'hésitez pas à faire un point avec l'artisan, à lui poser des questions, ce sera aussi l'occasion de voir s'il est facilement joignable au téléphone, ou tout du mois s'il rappelle dans un délai raisonnable. Et voyez aussi combien de temps l'artisan à mis pour vous le donner. Une semaine paraît un délai raisonnable (sauf s'il y a des points particulièrement techniques qui lui demandent des recherches ou qu'il vous a annoncé un délai plus long au départ), plus cela fait long. Si vous devez le relancer pour obtenir le devis, c'est déjà mauvais signe...

les assurances

L'artisan doit vous remettre son attestation d'assurance sur simple demande. S'il traine, se fait "tirer l'oreille", ne donnez pas suite, il y a de fortes chances qu'il ne soit pas assuré. La décennale et la responsabilité civile sont obligatoires, quel que soit l'artisan et son statut, même en tant qu'auto-entrepreneur. L'artisan doit faire les travaux pour lesquels il est assuré, et uniquement cela, sans quoi vous n'aurez aucun recours. La vigilance est donc particulièrement de mise.

se renseigner

Quand on fait appel à un artisan, il faut être curieux. Allez voir sur Internet (son site s'il en a un, des avis), vérifiez son inscription au répertoire des métiers. Demandez-lui également des références, allez voir des chantiers qu'il a réalisés. C'est un bon moyen de vous faire une idée du sérieux et de la fiabilité de l'artisan.

Prenez le temps de bien choisir votre artisan, et ne prenez pas forcément le moins cher. La précipitation et le fait de vouloir faire des économies à tout prix sont les meilleurs moyens pour que votre chantier se passe mal. Cela prend du temps (beaucoup) et exige des connaissances. Trouver de bons artisans, gérer et suivre des travaux, ça ne s'improvise pas. Faire appel à un maître d'oeuvre dont c'est le métier et qui fera tout cela pour vous peut être un bon moyen de gagner du temps... et de l'argent, même si cela vous semble une dépense supplémentaire au départ.